3eme pilier : que choisir entre le 3A lié et le 3B libre ?

On distingue deux types de 3eme piliers : le 3eme pilier 3A et le 3éme pilier 3B. Chacun se caractérise des critères spécifiques : fiscalité, durée de contrat, plafonds de versement, clauses bénéficiaires… Il est souvent difficile de faire un choix entre les deux mais celui-ci se fait principalement sur l’objectif d’épargne.

Le 3eme pilier A

C’est une version qui impose des bénéficiaires spécifiques classés par ordre de priorité allant du conjoint aux frères et sœurs. Elle ne vous permet donc pas de désigner qui vous voulez comme héritier. Toutefois, c’est une solution qui offre de nombreux avantages fiscaux grâce auxquels vous pourrez réaliser des économies. Vous pourrez dés lors économiser jusqu’à CHF 2'500 par année. Pour plus d’informations, visitez http://3pilierbsuisse.ch/.
Le 3eme pilier 3A s’adresse ainsi à toutes les personnes qui veulent épargner pour la retraite ou financer un gros projet comme une acquisition immobilière. Il vous permet de capitaliser de l’argent sur un long terme et de déduire annuellement les versements effectués.
Il s’agit ainsi d’une solution très avantageuse qui vous assure un haut rendement.

Le 3eme pilier B

Contrairement à la version A, le 3eme pilier B vous donne la liberté de choisir les bénéficiaires de votre contrat. De même, il permet de disposer du capital sur le court terme selon vos besoins. Toutefois, il n’est pas très avantageux du point de vue fiscal mais n’inclut aucun prélèvement d’impôt sur votre épargne lors du retrait.
Vous l’aurez compris, ce pilier offre plus de liberté surtout en termes de retrait. Il convient par conséquent à ceux qui veulent capitaliser sur une durée spécifique. Vous pourrez ainsi retirer l’argent au bout d’un an ou plus selon vos objectifs et ce, sans motif.
Enfin, notez qu’il est possible de cumuler le 3eme pilier A et le 3eme pilier 3B de manière simultanée. C’est en quelque sorte une manière d’accumuler les déductions fiscales et d’optimiser les avantages.